A la rencontre de Simon

par Renaud Van Kote le 02 janvier 2021

Boutique « temple » du vintage, de la fripe de qualité, repère de connaisseurs, on ne présente plus « Simon’s » ou Simon en français aux amateurs parisiens de beaux vêtements. Plus qu’une boutique, Simon’s est un lieu de rencontre où les discussions, amorcées par le beau vêtement, le travail bien fait vont très vite bien au-delà : cinéma, art, politique, société, tous les sujets sont bons pourvu qu’il y ait matière et débat, dans la grande tradition du salon à la française.
Simon’s a le bon goût d’être exclusif, non pas par le prix mais par ses horaires, ouvert du lundi au vendredi de 14h à 19h, il faut être artiste, étudiant, chômeur ou retraité pour se payer le luxe d’une visite. Il faut également connaître l’adresse dont la vitrine se perd dans les largeurs du boulevard Arago, plus célèbre pour la prison de la Santé que pour ses fripes et ses fringues.

En passant le seuil de la boutique, ne vous étonnez pas d’être examiné par l’œil attentif de Simon. En un coup d’œil Simon se fait une idée de votre taille, votre profession, votre besoin et votre goût vestimentaire. Il se trompe rarement et bien souvent vous en apprenez même sur vous ou sur ce que vous portez. Jonglant d’un client à l’autre, jaugeant, conseillant, ajustant, Simon est partout, toujours avec bonhomie, curiosité et gentillesse. Un conseil, si vous voulez tout de suite marquer des points, venez avec une belle fringue ou un belle paire de souliers à vous, à votre frère ou à grand-père pour les lui vendre. Si ce sont des Weston ou mieux, des Lobb, vous entrez immédiatement dans la catégorie VIP.

Et quoi qu’il arrive, Simon, avec son incroyable mémoire, se souviendra de vous lors de votre prochain passage. Car vous reviendrez, croyez-moi.

 

Simon’s, 

12 boulevard Arago, 75013 Paris

simons-cash.com

Retour en haut